•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ABC de la MLS

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La MLS a mis sous contrat l'un des joueurs les plus influents de l'histoire: David Beckham. Il poursuivra sa carrière à Los Angeles, avec le Galaxy. Mais la MLS, c'est quoi au juste?

Le monde du soccer a été secoué jeudi par le transfert de la supervedette britannique David Beckham.

Il a quitté le Real Madrid pour le Galaxy de Los Angeles, de la MLS, en signant un contrat de 5 ans évalué jusqu'à 250 millions de dollars américains.

Qu'est-ce que la MLS, au juste?

Il s'agit de la première division de soccer aux États-Unis. Fondée en décembre 1993, la ligue regroupe aujourd'hui 13 équipes, dont une au Canada, le Toronto FC.

La MLS a été créée en raison d'une promesse faite à la FIFA par Soccer USA et Alan Rothenberg, avocat new-yorkais et figure de proue du soccer nord-américain. L'entente était la suivante: la création d'une première division américaine en échange de l'organisation de la Coupe du monde de 1994 aux États-Unis.

Histoires de contrats

L'une des principales caractéristiques de la MLS (et la raison de sa longévité) est que tous les contrats sont négociés avec l'organisation centrale et non avec les équipes. Cette structure permet d'imposer facilement un plafond salarial d'environ 2 millions de dollars.

Ce système est toutefois critiqué, car tous les salaires ne sont pas comptabilisés de la même façon. Pour mettre fin à la controverse, la MLS a instauré en 2007 la « clause Beckham ». Elle permet à une équipe de mettre sous contrat un joueur sans que son salaire soit inclus dans le plafond salarial.

Ce plafond avait jusqu'ici permis à la MLS de survivre malgré des pertes de 350 millions de dollars depuis sa création. Selon les dirigeants du circuit, les nouveaux contrats de télévision et l'engouement grandissant du sport aux États-Unis devraient toutefois assurer la rentabilité de la ligue d'ici 2010, lors de la prochaine expansion (de 13 à 16 équipes).

Le FC Dallas et le Galaxy sont pour l'instant les seules équipes profitables.

La MLS a toutefois une image assez négative en Europe puisqu'elle est vue comme une maison de retraite pour les grands joueurs. Beckham en est la preuve. Ronaldo a aussi parlé de terminer sa carrière aux États-Unis.

Avec la qualité grandissante des joueurs et l'importation de jeunes talents de la CONCACAF, la Ligue est toutefois en voie de renverser cette tendance. Et l'arrivée de Beckham, même s'il est décidément sur le déclin, devrait accélérer le processus.

Les équipes de la MLS:

Association de l'Est:

  • Fire de Chicago
  • Crew de Columbus
  • DC United
  • Wizards de Kansas City
  • Revolution de la Nouvelle-Angleterre
  • Red Bull de New York
  • Toronto FC
  • Association de l'Ouest:

  • Chivas de la Californie
  • Rapids du Colorado
  • FC Dallas
  • Dynamo de Houston
  • Galaxy de Los Angeles
  • Real de Salt Lake City
  • Anciennes équipes: Fusion de Miami (1998-2001), Mutiny Tampa Bay (1996-2001)
  • Équipes en hiatus: Earthquakes de San José (1996-2005)
  • Les champions:

  • DC United: 4 (1996/1997/1999/2004
  • Galaxy de Los Angeles: 2 (2002/2005)
  • Earthquakes de San José: 2 (2001/2003)
  • Fire de Chicago: 1 (1998)
  • Wizards de Kansas City: 1 (2000)
  • Dynamo de Houston: 1 (2006)
  • Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.