•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

André Caillé fait le saut

Radio-Canada

Stephen Harper recrute un candidat vedette en vue de la prochaine campagne au Québec, en la personne de l'ancien PDG d'Hydro-Québec.

Radio-Canada a appris que l'ancien président d'Hydro-Québec, André Caillé, se présentera comme candidat pour le Parti conservateur du Canada lors des prochaines élections générales.

M. Caillé a choisi la circonscription de Saint-Jean, en Montérégie, pour faire le saut en politique fédérale. Cette circonscription est détenue depuis 1993 par le bloquiste Claude Bachand, mais a déjà été représentée par les conservateurs, de 1984 à 1993.

Docteur en physicochimie, André Caillé a notamment rempli la fonction de sous-ministre de l'environnement au Québec, jusqu'en 1982. Il a été PDG de Gaz Métropolitain de 1987 à 1996. L'Institut d'administration publique du Québec lui a remis le prix Pierre-Decelles, en 2001, pour souligner l'excellence de sa gestion.

En 2004, M. Caillé s'était mis à dos plusieurs environnementalistes en défendant avec vigueur le défunt projet de centrale thermique du Suroît. M. Caillé a aussi été au coeur de l'actualité lors de la crise du verglas qui a frappé le Québec et causé des pannes de courant prolongées dans plusieurs régions. Il occupait alors la fonction de PDG d'Hydro-Québec.

En 2005, André Caillé a été élu président du conseil d'administration d'Hydro-Québec et du Conseil mondial de l'énergie.

Aucun thème sélectionné