•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De record en record

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après avoir atteint un plancher record en octobre, le taux de chômage recule de 0,2 % en décembre et s'établit à 6,1 % au Canada, du jamais vu en 30 ans.

Le taux de chômage continue sa plongée au pays. Pour le mois de décembre, il se situait à 6,1 %, en chute de deux dixièmes de point. Il a ainsi atteint un niveau jamais vu depuis 30 ans.

Environ 62 000 emplois ont été créés au pays au cours de cette période, dont les deux tiers en Ontario, où le taux de chômage a fléchi de 6,4 % à 6,1 %, retrouvant le niveau atteint à la fin 2005. Le taux d'emplois créés dans la province pour l'année, de 1,8 %, demeure néanmoins sous la moyenne nationale de 2,1 %, en raison notamment du malaise dans le secteur manufacturier.

Au Québec, le recul du taux de chômage de 0,5 % à 7,5 % en décembre s'explique moins par la création d'emplois que par la décision de travailleurs de quitter la population active. En 2006, près de 16 000 personnes se sont ainsi retirées du marché du travail, la majorité pour prendre leur retraite.

Durant l'année au Québec, à peine 34 000 emplois ont été créés, dont la majorité est occupée par des femmes. Il s'agit d'une augmentation d'à peine 1 %.

C'est encore une fois l'Ouest, avec ses ressources naturelles, qui aura été le véritable moteur économique du pays. En Alberta, malgré une pause en décembre au chapitre de la création d'emplois qui aura permis à l'Ontario de prendre les devants, l'emploi a été en hausse de 6 % en 2006.

Environ 109 000 emplois ont ainsi été créés durant l'année, contre 113 000 en Ontario, qui possède pourtant une population active trois fois plus nombreuse. Le taux de chômage albertain était de 3,3 % en décembre.

En tout, à travers le pays, pas moins de 278 000 postes à temps plein ont été créés en 2006. Plus des deux tiers d'entre eux ont été occupés par des femmes, dont le taux de chômage a atteint un niveau inégalé, à 4,9 %.

Globalement, le taux de chômage a reculé d'un demi-point de pourcentage en 2006 au Canada, passant de record en record. Six provinces concluent d'ailleurs l'année avec un taux de chômage à son plus bas en 30 ans.

Plusieurs secteurs de l'économie ont contribué à cette vigueur économique. Dans les secteurs des ressources naturelles, des services aux entreprises, de la finance et des soins de santé, les taux de croissance de l'emploi ont dépassé les 5 %. Les difficultés du secteur manufacturier se sont toutefois poursuivies en 2006, avec une chute de l'emploi de 2,7 % qui touche particulièrement le Québec et l'Ontario.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.