•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario perd 10 % du contrat

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Faute d'équipement approprié à Thunder Bay, un revêtement antigraffiti destiné aux 234 wagons du métro de Toronto sera réalisé à l'usine de Bombardier de La Pocatière, au Québec.

Les nouveaux wagons de métro de Toronto ne seront pas entièrement fabriqués en Ontario.

L'usine de Thunder Bay, où les 234 wagons seront fabriqués, ne possède pas l'équipement nécessaire pour fabriquer les murs et certaines parties du toit en acier inoxydable, une surface sur laquelle il est possible d'effacer les graffitis.

Cette partie du contrat, évaluée à 10 % de la valeur totale, sera confiée aux employés de l'usine de Bombardier à La Pocatière, au Québec.

Le maire de la métropole, David Miller, insistait pour que le contrat de 548 millions de dollars soit accordé sans appel d'offres à Bombardier, afin de protéger des emplois dans la province.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.