•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaud devant

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2007 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les services météorologiques britanniques estiment que l'année 2007 pourrait égaler, voire battre le record de température planétaire moyenne.

La température planétaire devrait atteindre un nouveau sommet de chaleur en 2007, selon les services météorologiques britanniques.

Ceux-ci prévoient en effet que la température moyenne, à l'échelle mondiale, pourrait se situer à 14,54 degrés Celsius, c'est-à-dire au-dessus de la moyenne à long terme, qui est de 14 degrés Celsius exactement.

L'organisme météorologique indique qu'il y a 60 % de probabilité que cette année soit « aussi chaude ou plus chaude » que 1998, l'année la plus chaude jusqu'ici avec une température moyenne de 14,52 degrés Celsius.

« Il y a 95 % de chances que la température se situe entre 0,38 et 0,70 degré au-dessus de la normale », ont souligné les experts britanniques reconnus pour l'exactitude de leurs prévisions, dont la marge d'erreur est de 0,06 degré seulement.

Ce record potentiel s'explique, selon eux, par « l'intensité modérée d'El Nino qui s'est déjà installé dans le Pacifique, et qui devrait persister au cours des premiers mois de 2007 ».

Ce phénomène est lié au réchauffement des eaux du centre et de l'est de l'Océan Pacifique, qui perturbe le climat des continents américain et africain, voire de la planète entière.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.