•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jacques Saada tire sa révérence

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancien député libéral, défait par le bloquiste Marcel Lussier en janvier dernier, annonce qu'il ne sera pas candidat aux prochaines élections fédérales.

L'ancien député libéral de Brossard-Laprairie, Jacques Saada, se retire de la vie politique. Il a annoncé jeudi, à Montréal, qu'il ne sera pas candidat aux prochaines élections fédérales.

« Je quitte la vie politique pour des raisons personnelles », a déclaré M. Saada par voie de communiqué. Il a profité de l'occasion pour offrir ses voeux de « succès » au nouveau chef libéral, Stéphane Dion.

Défait par le bloquiste Marcel Lussier en janvier dernier, M. Saada a occupé plusieurs fonctions parlementaires et ministérielles dans les cabinets de Jean Chrétien et de Paul Martin. Il a notamment été ministre responsable de la Francophonie. Il avait été élu pour la première fois en juin 1997, puis réélu en 2000 et en 2004.

M. Saada a dirigé la campagne québécoise de Bob Rae dans la récente course à la direction du Parti libéral du Canada (PLC). Né en 1947 en Tunisie, l'homme de 59 ans a été enseignant, expert-conseil, administrateur scolaire et homme d'affaires avant de se tourner vers la politique.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.