•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une hausse plus rapide que prévu

Radio-Canada

L'augmentation du niveau des océans serait nettement sous-estimée et atteindrait près de un mètre et demi d'ici la fin du 21e siècle.

Le niveau des océans connaîtra une hausse beaucoup plus rapide qu'évalué usqu'à maintenant, à cause du réchauffement climatique et de la dilatation de l'eau.

Ainsi, le niveau pourrait monter de près de un mètre et demi d'ici la fin du 21e siècle.

Depuis le début du 21e siècle, cette hausse est estimée à entre 1,5 et 2 millimètres par an et par degré Celsius de réchauffement.

L'étude du chercheur Stefan Rahmstorf de l'Institut de Potsdam indique donc que la hausse du niveau est beaucoup plus rapide qu'estimé par les scientifiques.

Le Dr Rahmstorf affirme que les gouvernements doivent agir en conséquence afin de protéger les côtes.

Ces prévisions sont fondées sur l'évolution des températures atmosphériques plutôt que sur des modélisations par ordinateur.

Selon l'étude, une montée des eaux de un mètre suffirait à submerger plusieurs îles du Pacifique, mais aussi de vastes régions du Bangladesh et de la Floride.