•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un plan de réparation dès janvier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Interpellé à l'Assemble nationale sur la vétusté de certaines infrastructures routières au Québec, le ministre des Transports annonce un programme d'entretien pour le début de la nouvelle année.

Le gouvernement libéral entend s'attaquer dès le début de 2007 au problème de vétusté des viaducs. Québec annoncera en janvier un plan d'entretien de ces structures partout dans la province.

« Dès le début de l'année, j'annoncerai la programmation routière et il y aura une programmation particulière pour ce qui concerne l'ensemble des structures au Québec », a déclaré mardi à l'Assemblée nationale le ministre des Transports, Michel Després. Il répondait ainsi à une question du député péquiste de Saint-Maurice, Claude Pinard, sur les récents incidents survenus dans des tunnels.

Le ministre Després a voulu se faire rassurant, en indiquant qu'« il y a au Québec 4900 structures routières et tous les jours, le ministère des Transports fait des inspections sur ces structures. »

Évoquant l'échangeur Saint-Pierre, à Montréal, d'où sont tombées des pierres mardi, le ministre a indiqué que des travaux seront effectués sur cette infrastructure.

Dans une pointe à ses adversaires péquistes, Michel Després a attribué les problèmes du vieillissement des infrastructures routières au fait que le précédent gouvernement avait négligé d'y investir les sommes nécessaires.

Rappelons que le viaduc de la Concorde, à Laval, s'est effondré à la mi-novembre, causant le décès de cinq personnes. En début de décembre, à Laval encore, le pont Viau perdait des masses importantes de béton, sans causer de décès, heureusement.

Enfin, à Montréal, des morceaux de béton sont tombés mardi de l'échangeur Saint-Pierre, une structure empruntée quotidiennement par 42 000 véhicules.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...