•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lien entre péridurale et allaitement

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les femmes qui accouchent sous ce type d'anesthésie pourraient avoir plus de difficultés à allaiter que celles qui choisissent l'accouchement sans anesthésie.

Accoucher sous péridurale rendrait l'allaitement plus difficile.

Des chercheurs australiens de l'Université de Sydney en viennent à cette conclusion après avoir analysé le dossier médical de 1280 femmes.

Selon leur analyse, les mères qui accouchent sous péridurale ont plus de risques d'avoir des difficultés d'allaitement dans les jours qui suivent la naissance.

Elles sont aussi deux fois plus nombreuses que les autres à arrêter de donner le sein dans les six premiers mois.

La raison

Certaines substances contenues dans l'anesthésie pourraient provoquer une réaction de somnolence chez le bébé, selon les chercheurs. Cet état temporaire causerait des difficultés à téter durant les premiers jours suivant sa naissance.

Nous avons découvert, dans ce groupe de 1280 femmes, que celles qui n'allaitaient déjà plus que partiellement au bout de la première semaine avaient généralement eu une péridurale.

Siranda Torvaldsen de l'Université de Sydney

La plupart des femmes, 93 %, allaitaient leur enfant au cours de la première semaine.

En outre, l'étude révèle qu'en dehors de facteurs spécifiques, 72 % des mères qui avaient accouché naturellement allaitaient toujours six mois après la naissance, contre seulement 53 % pour les autres.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.