•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus cher que prévu

Radio-Canada

L'opposition à la Ville de Québec dénonce une hausse des coûts de 100 % en quelques mois pour le projet du parc Chauveau.

Le projet de stade de soccer couvert dans le parc Chauveau a du plomb dans l'aile. Son coût a doublé.

Il y a quelques mois, la mairesse de Québec, Andrée Boucher, parlait d'un stade modeste de 9 millions de dollars, mais le stade coûtera plutôt 18 millions de dollars.

L'opposition à la Ville de Québec est choquée. La chef de l'opposition, Ann Bourget, comprend mal que la mairesse ait rejeté le projet de stade à Rochebelle, qu'elle trouvait trop cher, pour opter pour le parc Chauveau, un projet qui devait être à l'origine beaucoup plus économique.

« Elle nous a dit: 9 millions, puis on fait ça tout seul. On n'a pas besoin de partenaires dans ce dossier-là », rapporte Mme Bourget.

La mairesse soutient que la Ville paiera un tiers de la facture et que les gouvernements fédéral et provincial paieront les deux autres tiers. « Plusieurs ministres et députés se sont avancés pour nous dire qu'ils voulaient vraiment participer à ce projet-là », affirme Andrée Boucher.

François Picard, conseiller responsable de ce dossier au comité exécutif estime que le montant maintenant prévu de 18 millions de dollars est le prix à payer pour avoir un projet d'envergure nationale. « Les coûts ont été évalués très exhaustivement. Il n'y aura pas de surprise supplémentaire, ça je vous le garantis », ajoute-t-il.

Les joueurs de soccer de la région estiment nécessaire ce projet de stade couvert. La région compte 24 000 joueurs de soccer.

Aucun thème sélectionné