•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fondateur de L'Express n'est plus

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Ancien député, brièvement ministre et homme de presse, Jean-Jacques Servan-Schreiber s'éteint à l'âge de 82 ans, après avoir été hospitalisé pour une bronchite.

L'homme de presse et homme politique français Jean-Jacques Servan-Schreiber, auteur du Défi américain, est mort dans la nuit de lundi à mardi, à l'âge de 82 ans.

Atteint d'une bronchite, JJSS, comme on le surnommait, avait été admis dimanche à l'hôpital de Fécamp, alors qu'il passait le week-end dans sa demeure familiale de Veulettes-sur-Mer.

Le décès du fondateur de l'hebdomadaire L'Express et auteur a été soudain, a déclaré son fils Franklin à l'Agence France-Presse. Il a précisé que son père, né le 2 février 1924 à Paris, était atteint d'une forme de dégénérescence qui affectait sa mémoire. « Mais il était tout à fait conscient, lisait la presse et relisait les grands livres », a-t-il ajouté.

Jean-Jacques Servan-Schreiber avait fondé L'Express en 1953, avant d'être un très éphémère ministre des Réformes sous Valéry Giscard d'Estaing, en 1974. Président du Parti radical entre 1971 et 1979, il avait ensuite abandonné la carrière politique.

Il a fini sa carrière comme enseignant, jusqu'en 1995, à l'Université Carnegie Mellon de Pittsburgh, en Pennsylvanie. Depuis, il vivait une retraite paisible à Neuilly, une banlieue chic de Paris, près de ses quatre fils et de sa femme Sabine.

Jean-Jacques Servan-Schreiber avait auparavant été marié à l'écrivaine Madeleine Chapsal.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.