•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un député conteste le processus de révision

Radio-Canada

Le processus de révision du mandat de la Commission de la capiâtes nationale est remis en cause par le député néo-démocrate d'Ottawa-Centre, Paul Dewar.

Le député néo-démocrate aux Communes, Paul Dewar dénonce le processus de consultation du comité chargé de réviser le mandat de la Commission de la capitale nationale (CCN ).

Le député Dewar critique le mandat de ce comité. Il le trouve tronqué parce qu'il ne se penche pas, selon lui, sur les véritables problèmes de la CCN.

Selon Paul Dewar, c'est un processus de révision qui coûte cher, près d'un million de dollars. Le député rappelle que les trois membres du comité de révision touchent 1000 $ par jour.

Par ailleurs, il affirme que ses membres sont biaisés. Deux d'entre eux, dit-il, sont associés aux conservateurs. Leur vision de l'avenir de la CCN est déjà arrêtée.

Le député Dewar ajoute que la procédure d'inscription des consultations publiques est étroitement contrôlée, le simple citoyen n'aura pas son mot à dire.

Pour lui, le véritable problème de la CCN, c'est son manque de transparence pour un organisme financé par les contribuables.

Le ministre responsable de la CCN, Lawrence Cannon, reproche au député Dewar de sauter aux conclusions.

Après avoir tenu des consultations publiques le mois prochain, le comité doit soumettre son rapport au ministre Cannon en décembre.

Aucun thème sélectionné