•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les profits jaillissent à nouveau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Exxon/Mobil déclare un profit de 10,5 milliards de dollars américains au 3e trimestre de son exercice financier. Petro-Canada et Suncor Energy ne sont pas en reste, grâce à des profits dépassant les 670 millions de dollars.

Les grandes pétrolières du Canada et du monde continuent d'engranger des profits faramineux, grâce au prix record atteint par l'or noir au troisième trimestre.

Exxon/Mobil, par exemple, déclare un bénéfice net de 10,49 milliards de dollars américains, ce qui constitue un des meilleurs résultats trimestriels de son histoire, plus exactement le deuxième.

Petro-Canada déclare pour sa part un bénéfice net de 678 millions de dollars, comparativement à 682 millions pour une autre pétrolière canadienne, Suncor Energy.

Dans le cas des pétrolières canadiennes, ces résultats s'expliquent en partie par les bons résultats obtenus par les exploitations de sables bitumineux en Alberta.

Pour Suncor Energy, les résultats du troisième trimestre constituent une augmentation de 117 % par rapport aux résultats obtenus lors de la même période l'an dernier. Les hausses sont plus modestes pour Petro-Canada (10,4 %) et Exxon/Mobil (6 %).

Dans le cas du géant américain, il est à noter que la production s'est accrue de 7 % et que les dépenses pour les projets d'exploration ont augmenté de 15 % pour s'établir à 5,1 milliards de dollars.

Les résultats d'Exxon/Mobil signifient que la firme fait des profits de 114 millions de dollars par jour. L'entreprise a distribué 8,9 milliards à ses actionnaires au cours du trimestre, en hausse de 30 % par rapport à l'an dernier.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.