•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'OMS inquiète pour le Canada

Radio-Canada

Le rapport Prévention des maladies chroniques: un investissement vital offre des conseils pratiques et souligne l'urgence de s'attaquer aux maux comme le diabète.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) lançait mardi, à Montréal, la version française de son rapport mondial Prévention des maladies chroniques: un investissement vital.

La publication a deux objectifs: donner des conseils pratiques pour réduire la mortalité et améliorer la vie de millions de personnes, puis dissiper les idées fausses concernant les maladies chroniques, idées qui ont conduit les dirigeants à ne pas s'en préoccuper.

L'OMS estime que 89 % des décès survenus au Canada en 2005 étaient dus à des cardiopathies, accidents vasculaires cérébraux, cancers et autres maladies chroniques.

Au cours des 10 prochaines années, l'OMS prévoit que les décès liés aux maladies chroniques augmenteront de 15 % au Canada. Les décès par diabète augmenteront pour leur part de 44 %.

L'inaction du gouvernement en matière de prévention aura aussi son coût économique. Le Canada s'expose, selon le rapport, à un manque à gagner de 9 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années, en raison de la mortalité prématurée due aux cardiopathies, aux accidents vasculaires cérébraux et au diabète, calcule l'organisation.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.