•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Frapru force la main du ministre Audet

Radio-Canada

Des militants du Frapru occupent les bureaux de circonscription de deux ministres.

Le Front d'action populaire en réaménagement urbain (Frapru) a forcé le ministre des Finances, Michel Audet, à lui accorder une rencontre le mois prochain. L'occupation de quelques heures, lundi matin, des ses bureaux de circonscription de Saint-Lambert a convaincu M. Audet de recevoir les membres du Frapru.

La réunion obtenue par l'organisme de défense des droits des locataires se déroulera le 13 novembre. Un transfert de 187,4 millions de dollars du gouvernement fédéral au gouvernement québécois pour l'habitation sera à l'ordre du jour. Le Frapru tentera de convaincre le ministre des Finances d'allouer entièrement la somme au financement de nouveaux logements sociaux.

Une autre escouade du Frapru a pris d'assaut le bureau montréalais de la ministre des Affaires régionales, Nathalie Normandeau. Expulsés par les policiers, ces militants ont pu se consoler en constatant le succès de leurs collègues de la Rive-Sud.

Le Frapru craint que le gouvernement de Jean Charest utilise une partie de l'argent du fédéral pour rembourser ses propres dépenses en matière de logement social.

L'organisme soutient que 35 000 ménages sont sur les listes d'attente pour un logement social, dont 24 000 à Montréal seulement.