•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première toile de Max Stern récupérée

Radio-Canada

Les héritiers de la collection confisquée par les nazis récupèrent une première oeuvre. Elle sera dévoilée jeudi à Montréal.

La première toile de la collection Max Stern restituée aux bénéficiaires de sa succession sera dévoilée jeudi, à Montréal. L'événement a lieu à l'Université Concordia.

La maison d'enseignement et des organisations internationales, dont The New York State Banking Department's Holocaust Claims Processing Office, ont travaillé de concert pour la retracer.

400 oeuvres spoliées

Décédé en 1987, Max Stern était propriétaire de la galerie Dominion, établissement en vue du centre-ville de Montréal.

Au cours des années 30, les nazis ont confisqué ou vendu de force plus de 400 oeuvres de la collection familiale au moment où il habitait à Düsseldorf, en Allemagne. La plupart de ces toiles ont été vendues au cours de 20 dernières années dans une quinzaine de maisons de vente aux enchères, concentrées en Allemagne.

En mars dernier, l'Université Concordia déclarait avoir retrouvé 40 d'entre elles. Quelques mois auparavant, elle s'était engagée à récupérer cette collection et à la restituer à ses héritiers et légataires, parmi lesquels se trouvent les universités McGill et Concordia.