•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mohammed Yunus reçoit les honneurs

Radio-Canada

Le prix Nobel de la paix est attribué à l'économiste bangladais surnommé « le banquier des pauvres » et à sa banque Grameen Bank, spécialisée dans le microcrédit.

Le prix Nobel de la paix est conjointement attribué au Bangladais Mohammed Yunus et à sa banque spécialisée dans le microcrédit, la Grameen Bank.

Créée au Bangladesh en 1976 avec un capital de 27 $, cette banque accorde des prêts modiques aux plus pauvres sans exiger de garanties.

Ce système de microcrédit a permis à un grand nombre de démunis, habituellement exclus du système bancaire, de créer leur propre entreprise et de sortir de la pauvreté. Aujourd'hui, 6,1 millions de personnes, parmi lesquelles 97 % de femmes, bénéficient des prêts de la Grameen Bank.

Avec 99 % de ses prêts honorés, la banque affiche des taux de remboursement à faire pâlir d'envie les institutions financières traditionnelles occidentales. Elle emploie aujourd'hui 12 000 personnes et possède 1200 bureaux.

Professeur d'économie à l'Université de Chittagong, au Bangladesh au début des années 1970, Yunus, surnommé le « banquier des pauvres », est le troisième d'une famille de 14 enfants, dont cinq sont morts en bas âge. Il est diplômé de l'université américaine de Vanderbilt, dans le Tennessee.

Mohammed Yunus succède à l'Agence internationale de l'énergie atomique et à son directeur général, Mohammed ElBaradei, lauréats du prix Nobel de la paix l'an dernier.