•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bernard Landry nommé Patriote de l'année

Radio-Canada

L'ancien premier ministre péquiste succède à Louise Laurin, une éducatrice et militante de longue date.

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJBM) a désigné l'ancien premier ministre péquiste Bernard Landry Patriote de l'année 2006.

Le président général de la SSJBM, Jean Dorion, en a fait l'annonce officielle mardi. Le titre sera officiellement remis à M. Landry lors d'une cérémonie en novembre, mois des Patriotes.

L'ex-premier ministre en a profité pour lancer un vibrant plaidoyer en faveur de l'indépendance du Québec. « Les nations doivent être libres pour préserver leur identité », a-t-il dit, ajoutant qu'il « n'y a pas d'autre issue que la liberté ». Il a en outre déclaré que pour lui, être Patriote signifiait d'abord « aimer son pays ».

Bernard Landry a quitté la vie politique en juin 2005 après avoir consacré plus de 35 ans à la cause souverainiste. Il a été premier ministre du Québec de mars 2001 à avril 2003.

Depuis 1975, le titre de Patriote est attribué en novembre de chaque année. La Société Saint-Jean-Baptiste commémore la victoire remportée le 23 novembre 1837, à Saint-Denis-sur-Richelieu, par un groupe de patriotes sur les troupes anglaises.

C'est l'éducatrice et militante de la citoyenneté Louise Laurin qui avait été désignée Patriote de l'année 2005 par la SSJBM. Mme Laurin s'est fait connaître du public au sein de la Coalition pour la déconfessionnalisation du système scolaire.

Aucun thème sélectionné