•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anousheh Ansari de retour sur Terre

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Américano-Iranienne de 40 ans a séjourné pendant une dizaine de jours à bord de la Station spatiale internationale.

Après 11 jours en orbite, la première femme touriste de l'espace, Anousheh Ansari, a regagné la Terre vendredi.

La capsule Soyouz TMA-8, noircie par l'échauffement lors de la rentrée dans l'atmosphère, s'est posée sans encombre dans les steppes du Kazakhstan, au nord de la ville d'Arkalyk. Ses occupants ont été récupérés par une équipe de l'Agence spatiale russe, qui a offert à Mme Ansari un bouquet de roses.

« Ils m'ont ramenée saine et sauve. J'ai vécu une grande expérience », a confié Anousheh Ansari, fatiguée mais visiblement heureuse de son séjour orbital.

Cette Américano-Iranienne âgée de 40 ans a séjourné à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Le cosmonaute russe Pavel Vinogradov et l'astronaute américain Jeff Williams l'accompagnaient pour ce voyage retour.

Il s'agit de la première femme à s'offrir cette aventure spatiale. Avant elle, trois hommes seulement l'ont vécue: l'entrepreneur américain Dennis Tito, qui fut le pionnier en avril 2001, le Sud-Africain Mark Shuttleworth et l'Américain Greg Olsen.

Elle est aussi la première Iranienne et la première musulmane en orbite.

Ce tourisme d'un genre particulier est estimé à une vingtaine de millions de dollars pour un séjour orbital de 10 jours.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.