•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le brut dégringole

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le prix de l'or noir poursuit sa baisse. Il est descendu brièvement sous la barre des 60 $US le baril à New York. Le baril enregistre ainsi un recul de 18 $US depuis le sommet atteint en juillet dernier.

Le prix du brut risque de faire parler de lui les prochains jours, mais cette fois-ci en raison de sa chute.

En effet, le prix du baril de pétrole continue d'enregistrer des baisses quotidiennes. Mercredi, à New York, le prix du baril est même descendu brièvement sous la barre des 60 $US. Il s'agit de son plus bas niveau depuis six mois.

Ainsi, le prix du brut a reculé de 18 $US depuis les sommets atteints à la mi-juillet où il se négociait à 78,40 $US le baril.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » pour livraison en octobre a perdu 1,20 $US, clôturant à 60,46 $US.

Les cours du brut sont à la baisse depuis plusieurs semaines en raison des craintes de ralentissement de la croissance économique. De plus, les stocks de pétrole ont atteint des niveaux élevés aux États-Unis.

Le département américain de l'Énergie fait état d'une nette augmentation des stocks de produits distillés (diesel et huile de chauffage), capitaux pour l'hiver à venir.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.