•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le brut albertain traité en Indiana

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La filiale américaine de BP investit 3 milliards de dollars américains dans une raffinerie du nord de l'État. La canadienne EnCana pourrait bien être partenaire du projet.

Le groupe pétrolier BP a annoncé un investissement de 3 milliards de dollars américains dans la reconfiguration d'une raffinerie de Whiting, en Indiana.

Les travaux visent à permettre le traitement du pétrole brut lourd issu des sables bitumineux albertains. Ce produit, plus épais que le brut classique, doit être traité avant son raffinage.

BP n'a pas précisé quelle pétrolière canadienne allait l'approvisionner. Des analystes financiers estiment toutefois que son partenaire sera tout probablement la société pétrolière EnCana, basée à Calgary.

La semaine dernière, le vice-président exécutif d'EnCana, Mike Graham, s'était dit intéressé à une participation dans une raffinerie de la région de Chicago, ce qui permettrait à son entreprise de garantir la valeur élevée de son brut. La raffinerie de Whiting est située dans le nord-ouest de l'Indiana, près de Chicago, qui est en Illinois, et du Lac Michigan.

M. Graham avait ajouté qu'il pourrait offrir à son éventuel partenaire américain une participation dans ses activités d'extraction de pétrole des sables bitumineux du nord de l'Alberta.

Les changements apportés à ces installations en accroîtront la production de 15 % et y créeront 80 nouveaux emplois permanents. Les travaux, quant à eux, donneront du travail à 2500 personnes pendant trois ans.

Les travaux pourraient commencer dès 2007 et être achevés en 2011.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.