•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trafic d'odomètres en ligne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une enquête de l'émission La Facture met au jour des logiciels vendus légalement sur Internet pour reculer l'odomètre des voitures.

L'équipe de l'émission La Facture a découvert qu'il se vend maintenant sur Internet des logiciels permettant de reculer l'odomètre d'une voiture pour en augmenter la valeur de revente. Et ce qui surprend encore plus, c'est que ces logiciels ne sont pas illégaux.

Un site montréalais vend d'ailleurs un de ces appareils destinés à reculer l'odomètre. Dans la vidéo présentée sur le site, on démontre qu'il est possible de faire perdre 20 000 km à l'odomètre d'un véhicule en quelques minutes.

Toutefois, l'appareil en question n'est pas illégal; seul le geste de reculer l'odomètre l'est. Après enquête, la GRC peut saisir les voitures trafiquées, mais ne peut s'en prendre aux vendeurs de logiciels, à moins d'un changement de la loi.

Selon des spécialistes du domaine automobile, ces logiciels n'ont aucune autre utilité que la fraude des odomètres.

Le concepteur du logiciel montréalais n'a jamais retourné les appels de La Facture. À l'aide d'une caméra cachée, l'équipe de l'émission a pu voir l'appareil, vendu à 10 000 $ au marché noir.

Le trafic d'odomètres touche des milliers d'acheteurs de véhicules usagés chaque année au Canada.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.