•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peu d'opposition à l'acquisition du Mont-Édouard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Seulement 18 citoyens de la municipalité ont signé le registre municipal pour s'opposer aux deux règlements d'emprunt qui permettront de compléter l'acquisition du centre de ski.

La population de L'Anse St-Jean ne s'est pas opposée lundi au projet du conseil municipal, qui souhaite compléter l'acquisition du centre de ski du Mont-Édouard.

Seulement 18 citoyens de la municipalité ont signé le registre municipal pour s'opposer à deux règlements d'emprunt, totalisant 496 000 $. Pour forcer le conseil municipal à revoir sa proposition ou à la soumettre à un référendum, 121 signatures étaient nécessaires.

Le montant de l'emprunt est divisé en deux parties, la première servant à l'achat des actifs de la coopérative de travailleurs et l'autre à l'acquisition des terrains adjacents, en vue d'un éventuel développement récréatif et résidentiel.

La municipalité de L'Anse-Saint-Jean souhaite développer au Mont-Édouard, qui a récemment échappé à la faillite, un projet de complexe récréotouristique quatre saisons axé sur la famille.

Selon le directeur du Mont-Édouard, Patrick Lajoie, la première étape du projet vise essentiellement à améliorer le domaine skiable. On veut notamment développer le ski de fin de soirée afin de rendre le centre plus vivant. À plus long terme, on prévoit aménager un centre d'entraînement, un parc aquatique, un café théâtre et un centre des congrès.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.