•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les troubles cardiaques seront traités à Hull

Radio-Canada

Les ambulanciers de l'Outaouais reçoivent l'ordre de diriger vers l'urgence de Hull tous les patients avec des douleurs thoraciques associées à des problèmes cardiaques.

De nouvelles règles s'appliquent, depuis mardi, aux ambulanciers de l'Outaouais qui transportent des patients souffrant de problèmes cardiaques.

La télévision de Radio-Canada a appris que ces patients seront automatiquement dirigés vers l'hôpital de Hull.

Une directive qui vient de l'agence de santé qui stipule que les patients avec des douleurs thoraciques associées à des problèmes cardiaques devront être transportés à l'hôpital de Hull où ont été regroupées toutes les ressources en cardiologie.

Cette mesure sera appliquée quelque soit l'achalandage au Centre hospitalier de Hull.

Selon le docteur Guy Morrissette cette mesure était souhaitable et inévitable. Le Dr. Morrissette ajoute qu'il y a de grands bénéfices pour les patients d'être transférés à l'hôpital où se retrouve l'expertise en cardiologie.

Par ailleurs, le Centre de la santé et des services sociaux de Gatineau affirme que la population n'a aucune raison de s'inquiéter de la centralisation des services de cardiologie à l'hôpital de Hull.

Le docteur Claude Lévesque, chef du service de cardiologie au sein de l'établissement, soutient de plus que cette réorganisation des services sera avantageuse pour les patients. Les patients seront dorénavant transportés par ambulance directement à Hull, où ils pourront recevoir sans délai le traitement approprié.

Auparavant, les patients de Gatineau aux prises avec un grave malaise cardiaque devaient être transférés à Hull pour subir leur traitement.

Le Dr. Lévesque croit que la rapidité d'intervention permettra à moyen et long terme de diminuer les risques de complication chez les patients.

Urgence surpeuplée?

La directive de la direction de la santé en Outaouais aux paramedics précise que même s'il devait arriver que le l'hôpital de Hull détourne les ambulances en raison de débordement, tous les cas de douleur thoracique continueront quand même d'être amenés à la salle d'urgence de Hull.

Selon le Dr. Guy Morrissette des mesures ont été prises à l'hôpital de Hull pour pouvoir faire face au flot supplémentaire de personnes.