•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

80% des Québécois souffriront de maux de dos

Radio-Canada

Selon Le Devoir, les maux de dos toucheront 80% des Québécois au cours de leur vie. Il en coûte présentement 650 millions de dollars par année en indemnisations pour les congés de travail qu'ils entraînent.

Seule une petite tranche de la population s'en sortira. Actuellement, 700 000 Québécois souffrent quotidiennement de maux de dos, mais selon un article publié dans Le Devoir, 80% auront des difficultés avec leur colonne vertébrale au cours de leur existence.

L'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes révèle que 17% des Québécois considèrent les maux de dos comme leur plus important problème de santé. Seules les allergies les surpassent à cet égard, avec 25%.

Aucune génération n'est épargnée. 7% des enfants de 11 ans et 15% des jeunes de 15 ans se plaignent de difficultés lombaires, qui s'expliquent surtout par des sacs s'école surchargés.

Le Québec doit vivre avec les conséquences des maux de dos. La Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST) a versé plus de 650 millions de dollars en indemnités à des travailleurs forcés de se reposer à cause de leur dos.

Les États-Unis subissent également les conséquences financières des problèmes musculosquelettiques au dos. Les coûts jumelés des congés de travail, des pertes de productivité et des frais médicaux avoisinent les 100 milliards de dollars par an.

L'attitude des médecins a changé au fil des ans. Si, il y a 20 ans, on recommandait du repos pour les maux de dos, on vante aujourd'hui les mérites de l'activité physique. Pour prévenir et guérir, il faut développer une résistance musculaire.

Selon les médecins, les maux de dos sont causés par plusieurs facteurs. À chaque jour, un individu moyen effectue plus de 1500 inclinaisons qui sollicitent son dos. Il est par conséquent plutôt difficile d'isoler quel mouvement aurait provoqué les douleurs.

Il faut donc utiliser des trucs qui réduiront les chocs. Par exemple, plier les genoux avant de lever une charge lourde et ne pas trop remplir les contenants qu'on porte sur le dos, comme un sac d'école.