•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le directeur général démissionne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Centre de santé et de services sociaux de Gatineau perd son directeur général. Denis-Bernard Raîche quitte pour un poste semblable à Montréal.

Le directeur général du Centre de santé et de services sociaux de Gatineau démissionne. Denis-Bernard Raîche quitte la région après 2 ans à la direction du CSSS de Gatineau.

M. Raiche va travailler au sein de l'Agence de santé et des services sociaux de Montréal.

Il va oeuvrer à la planification de la construction des mégahôpitaux.

Le CSSS de Gatineau est un organisme qui éprouve des difficultés depuis longtemps, notamment avec les salles d'urgence. Celles des hôpitaux de Hull et de Gatineau sont parmi les pires du Québec. Par ailleurs, le CSSS connaît aussi des problèmes en ce qui à trait à la gestion des finances et de la gestion du personnel.

Des experts se sont penchés sur situation, le printemps dernier. Ils ont émis des recommandations qui sont toutefois demeurées secrètes.

Jean Bélanger, président du conseil d'administration du CSSS soutient que le départ de Denis-Bernard Raîche n'est pas lié aux recommandations des experts. Qu'il s'agit simplement d'une décision professionnelle.

Le président directeur général de l'Agence de santé de l'Outaouais, Roch Martel, affirme lui aussi que le départ de monsieur Raîche n'est pas lié à ses qualités de gestionnaire.

C'est Jean-Pierre Chicoine qui assumera l'intérim à la direction générale du Conseil de la santé et des services sociaux de Gatineau, pour les quatre prochains mois. Un nouveau directeur général devrait entrer en poste en janvier prochain.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.