•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Méprise fatale

Radio-Canada

Des soldats canadiens tuent par erreur un policier afghan lors d'un échange de tirs à l'ouest de Kandahar.

Dans le sud de l'Afghanistan, les Forces canadiennes ont tué par erreur un membre de la police nationale afghane.

Selon l'OTAN, les Canadiens ont ouvert le feu sur un camion qui transportait des hommes armés et qui s'approchait d'une position d'artillerie. Les occupants du camion ont répliqué.

Au cours de l'échange de tirs, un policier afghan a été tué, et quatre autres ont été blessés.

Ce n'est que par après que les soldats canadiens ont découvert que le camion avait à son bord des policiers afghans en civil.

Un peu plus tard, a indiqué l'OTAN, une motocyclette s'est approchée à toute vitesse de la même position. Les soldats canadiens ont ouvert le feu, blessant les deux motocyclistes.

Le commandement militaire canadien en Afghanistan a présenté ses excuses pour la mort du policier afghan.

Incidents précédents

En août, un enfant de 10 ans est tombé sous les balles d'un soldat canadien, à Kandahar. Il était passager d'une motocyclette qui aurait franchi le périmètre de sécurité entourant les lieux d'un attentat-suicide survenu deux heures plus tôt.

En mars, des soldats canadiens en mission dans le sud de l'Afghanistan ont abattu un chauffeur de taxi qui s'était trop approché de leur convoi.

La dépouille du caporal David Braun rapatriée

Par ailleurs, la dépouille du caporal David Braun est arrivée à la base de Trenton, en Ontario. Le militaire de 27 ans a perdu la vie à la suite d'un attentat-suicide à Kandahar, mardi dernier. Trois autres soldats avaient été blessés.

Le ministre de la Défense nationale, Gordon O'Connor, le chef d'état-major, le général Rick Hillier, ainsi que des proches du militaire ont assisté à la cérémonie.

Des funérailles militaires sont prévues dans sa ville natale de Raymore, en Saskatchewan.