•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau cas en Alberta

Radio-Canada

L'Agence canadienne d'inspection des aliments confirme un cas d'encéphalopathie spongiforme bovine chez une vache adulte de l'Alberta. Aucune partie de l'animal n'a intégré la chaîne alimentaire.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) confirme un nouveau cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) chez une vache d'élevage de boucherie adulte de l'Alberta. Il s'agit du 8e cas au Canada depuis 2003.

Aucune partie de la carcasse de l'animal n'a intégré les chaînes alimentaires humaine ou animale, précise l'agence dans un communiqué.

L'ACIA se livre à une étude épidémiologique, dont les résultats seront rendus publics. L'agence dit chercher à identifier la ferme d'origine de la vache, pour retrouver les bêtes du même troupeau et déterminer les sources de leur nourriture potentiellement contaminée.

L'examen effectué par un vétérinaire et les renseignements donnés par le propriétaire indiquent que l'animal serait âgé de huit à dix ans. Il aurait donc vraisemblablement été exposé à l'agent de l'ESB avant l'interdiction des farines carnées dans l'alimentation du bétail.

L'ESB affecte le cerveau et la moelle épinière des bovins. Des études épidémiologiques menées au Royaume-Uni, pays durement touché par l'épidémie entre 1986 et 2002, laissent penser que l'infection est transmise via les aliments destinés au bétail et préparés à partir de carcasses d'animaux infectés.

Aucun thème sélectionné