•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moins de 1 $ le litre

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les automobilistes de la région de Montréal ont eu la surprise mardi matin de voir le litre d'essence chuter sous la barre du dollar dans plusieurs stations-service. Un répit qui risque d'être de courte durée.

Le litre d'essence ordinaire est redescendu sous la barre psychologique de 1 $ le litre à plusieurs endroits à Montréal, mardi. Le mouvement n'a pas été suivi dans le reste de la province. À Québec, le litre d'essence se vendait toujours à 1,10 $ et en Estrie il atteignait 1,07 $.

Cette baisse risque de ne pas durer longtemps. L'Association québécoise des indépendants du pétrole (AQUIP) affirme qu'à 99,9 ¢ le litre c'est un prix inférieur à ce qui est payé aux raffineurs. De plus, le baril de pétrole continue sa remontée sur les marchés internationaux. L'évolution de la question nucléaire en Iran inquiète particulièrement les investisseurs.

À New York, le prix du baril de brut a légèrement augmenté de 18 ¢US pour atteindre 72,63 $US.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.