•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mandat à revoir

Radio-Canada

Un comité de trois membres va réviser l'ensemble des activités de la CCN, de la présidence au financement, en passant par la gestion.

Le gouvernement fédéral nomme trois personnes qui seront chargées au cours des prochains mois de revoir le mandat de la Commission de la capitale nationale (CCN).

Le professeur Gilles Paquet, du Centre d'études en gouvernance de l'Université d'Ottawa, présidera le comité.

Il sera accompagné de la femme d'affaires d'Ottawa Barbara Farber et de l'administrateur public de Gatineau Guy Benoît. Le comité a déjà signifié son intention de procéder à des consultations publiques afin d'entendre le point de vue des citoyens de la capitale fédérale, mais aussi des Canadiens de partout au pays.

Les membres devront réviser l'ensemble des activités de la CCN de la présidence au financement, en passant par la gestion. Ils doivent rendre leurs recommandations d'ici la fin décembre.

En avril dernier, le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités Lawrence Cannon avait annoncé que son gouvernement procéderait à un examen complet du mandat de la CCN, en soulignant que ce mandat n'avait pas été revu depuis 20 ans.

Pour M. Cannon, il est important que la Commission de la capitale nationale corresponde aux nouvelles réalités du Canada.

Le gouvernement a déjà pris des dispositions pour que le poste de président soit scindé en deux postes distincts. Après le départ à la retraite de l'actuel président Marcel Beaudry, an début de l'an prochain, la direction de la CCN sera confiée à un président et à un chef de direction.

Le gouvernement conservateur veut que la CCN soit plus transparente et responsable devant les contribuables.