•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un laboratoire de Winnipeg devient un centre de référence

Radio-Canada

Le Centre national des maladies animales exotiques de Winnipeg est désigné par l'Organisation mondiale de la santé animale comme le laboratoire ayant la plus grande capacité diagnostique en Amérique du Nord pour l'encéphalite spongiforme bovine.

L'Organisation mondiale de la santé animale désigne le Centre national des maladies animales exotiques de Winnipeg comme un laboratoire de référence pour l'influenza aviaire et l'encéphalopathie spongiforme bovine.

Le Centre national a dorénavant la plus grande capacité diagnostique en Amérique du Nord pour l'encéphalite spongiforme bovine, la quatrième au monde. Maintenant, un cas suspect de vache folle repéré aux États-Unis et en Amérique du Sud pourra donc être envoyé à Winnipeg pour subir des examens.

Pour ce qui est de la grippe aviaire, le Centre national se retrouve au deuxième rang, derrière un laboratoire américain, situé en Iowa.

Ce nouveau statut amènera donc le centre à répondre à la demande internationale, entre autres en donnant des avis scientifiques et techniques.

Le ministre fédéral de l'Agriculture pense que la bonne réputation gagnée par le centre de recherche aura un impact majeur dans les échanges commerciaux alimentaires. Chuck Strahl espère que les frontières seront moins susceptibles d'être fermées et les embargos plus facilement levés grâce au nouveau statut obtenu par le laboratoire.

Aucun thème sélectionné