•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coup de filet à Winnipeg

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs suspects ont été arrêtés à Winnipeg lors d'une opération policière reliée à l'assassinat en avril dernier de huit Bandidos en Ontario.

Trois individus ont été arrêtés, vendredi à l'aube, au Manitoba, dans le cadre d'une enquête sur l'assassinat de huit membres d'un gang de motards criminels en Ontario, en avril dernier.

Un ancien policier de 36 ans, Michael Sandham, considéré comme le chef des Bandidos au Manitoba, figure parmi les personnes arrêtées. Micheal Sandham et deux autres hommes font face à des accusations de meurtre au premier degré.

Les suspects ont été appréhendés dans le cadre d'une opération conjointe de la police de Winnipeg et de la police provinciale de l'Ontario (PPO). D'autres arrestations seraient prévues.

Le 8 avril dernier, les corps de huit hommes affiliés aux Bandidos avaient été découverts dans un champ, à une trentaine de kilomètres de London, en Ontario. La police a qualifié ces meurtres d'opération de nettoyage interne des Bandidos. Cinq individus, arrêtés le lendemain par la PPO, ont été accusés de meurtre prémédité.

Dur coup pour l'organisation

Selon des experts en crime organisé, ces arrestations sont un dur coup pour l'organisation. Les Bandidos n'étaient plus que 15 au pays, 10 en Ontario et cinq au Manitoba. Depuis les arrestations de vendredi, ils ne seraient plus que 12.

Il est donc possible qu'un autre groupe, comme les Hell's Angels, puisse s'emparrer des territoires actuellement contrôlés par les Bandidos.

Documents d'enquête

Lors du point de presse, la police de Winnipeg a remercié les médias de ne pas avoir divulgué le contenu de documents confidentiels de la police, trouvés par un piéton dans une rue du centre-ville de Winnipeg et remis à CBC.

Ces documents contenaient de nombreux détails sur l'enquête policière sur les Bandidos.

Une enquête a été ouverte pour comprendre comment des documents d'une telle importance ont pu se retrouver dans une rue.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.