•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sperme prend des rides

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La qualité génétique du sperme se dégrade avec l'âge, accroissant les risques pour les hommes plus âgés d'avoir des enfants souffrant de défauts congénitaux.

Les hommes auraient également une horloge biologique. Selon des chercheurs américains, la qualité du sperme se dégrade avec l'âge.

Plus les hommes participent à la conception à un âge avancé, plus le risque d'avoir des enfants souffrants de défauts congénitaux est grand.

Une équipe du Laboratoire national Lawrence Livermore a analysé l'ADN du sperme d'une centaine d'hommes, âgés de 22 à 80 ans. Les sujets ne fumaient pas et n'avaient aucun problème de fertilité.

Elle a constaté que la fragmentation de l'ADN et les défauts de la chromatine augmentaient avec l'âge. Une mutation génétique jouant un rôle dans une forme de nanisme, l'achondroplasie, augmente de 2 % par an.

En revanche, les chercheurs n'ont pas trouvé de lien entre l'âge des hommes et l'augmentation du risque de trisomie, comme chez la femme.

« Nos recherches tendent à indiquer que les hommes ont aussi une horloge biologique, différente toutefois de celle des femmes, alors qu'ils paraissent subir un changement graduel de leur fertilité », affirme Brenda Eskenazi, l'une des coauteurs de l'étude publiée dans les Annales de l'Académie américaine des sciences (PNAS).

Mieux comprendre les effets du vieillissement sur l'appareil reproducteur masculin devient de plus en plus important puisqu'un nombre croissant d'hommes font des enfants de plus en plus tard.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.