•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le figuier, première culture humaine

Radio-Canada

Les hommes faisaient pousser des figuiers il y a environ 11 400 ans, montrent les plus anciennes traces d'agriculture trouvées à ce jour.

Des restes de figues datant d'environ 11 400 ans ont été découverts à Gilgal, au nord de Jéricho, au Proche-Orient. Il semble que le fruit ait été séché pour être mangé, ce qui en ferait la plus ancienne trace d'agriculture observée à ce jour.

Jusqu'à maintenant, les premières cultures connues étaient celles du blé, de l'orge et des légumes. Elles dataient d'environ 10 000 ans.

Selon les archéobotanistes, il s'agit d'une variété de figue mutante, puisque le fruit ne tombe pas de l'arbre, mais mûrit sur la branche.

De plus, cette figue ne produit pas de graines, si bien que les pousses doivent être replantées.

Selon les auteurs de l'étude, l'action intentionnelle qui consiste à planter une variété spécifique de figuier correspond aux débuts de l'agriculture.

Parmi les autres restes d'aliments découverts à Gilgal figurent des glands, de l'avoine sauvage et de l'orge sauvage, mais aucun autre végétal tiré de cultures.