•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La guerre de Sept Ans expliquée

Radio-Canada

Le célèbre conflit du 18e siècle qui a défini l'Amérique du Nord actuelle reprend vie à Ottawa.

Jusqu'à la mi-novembre, le Musée canadien de la guerre raconte la guerre de Sept Ans. Ce conflit franco-britannique a fait rage au milieu du 18e siècle et a défini l'Amérique du Nord actuelle.

Plus de 200 objets historiques (vêtements, armes, oeuvres d'art...) en provenance d'Europe et d'Amérique composeront l'exposition Le choc des empires: la guerre qui fonda le Canada, 1754-1763. Parmi eux, on retrouve des documents signés de la main de George Washington.

L'une des particularités de cette exposition présentée à Ottawa est qu'elle raconte la guerre de Sept Ans comme l'ont vécue les Britanniques, les Français et les Amérindiens.

Le choc des empires souligne du coup le 250e anniversaire du conflit, considéré comme la première véritable guerre mondiale.

De 1754 à 1763

La guerre de Sept Ans, qui a opposé les empires français et britannique, en a duré en réalité neuf. Elle a été déclenchée en 1754 lorsqu'une force britannique a abattu un soldat français.

Au terme de ce conflit, en 1763, la France a notamment cédé au conquérant britannique le Canada (Nouvelle-France) et le reste de l'Amérique française.

« Peu de gens se rendent compte que des évènements extrêmement importants dans l'histoire du Canada, comme la chute de Louisbourg, la déportation des Acadiens et la victoire britannique sur les plaines d'Abraham, étaient tous reliés à cette guerre mondiale », affirme Joe Geurts, directeur général du Musée canadien de la guerre.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.