•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pipeline entre le Nouveau-Brunswick et le Maine

Radio-Canada

La société énergétique néo-écossaise Emera investira 350 millions de dollars pour construire un pipeline de gaz naturel de 145 kiliomètres entre St-Jean et la frontière située près de la ville américaine de Baileyville.

La société énergétique néo-écossaise Emera entend construire un pipeline de gaz naturel au coût de 350 millions de dollars.

Ce système de transport du gaz s'étalera sur 145 kilomètres entre St-Jean, au Nouveau-Brunswick, et la frontière internationale située près de la ville américaine de Baileyville, dans le Maine.

Chaque jour, il pourra transporter 850 millions de pieds cubes de gaz.

Emera a négocié une entente de 25 ans avec Canaport, une copropriété des sociétés énergétiques Repsol et Irving, pour utiliser son réseau de pipelines au Nouveau-Brunswick.

Les travaux de construction débuteront l'an prochain et dureront moins de deux ans.

Emera se spécialise principalement en hydroélectricité.