•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un passeport de trop, selon Michael Wilson

Radio-Canada

L'ambassadeur canadien aux États-Unis croit que le passeport obligatoire pour passer d'un pays à l'autre créera un froid économique et touristique.

L'ambassadeur du Canada aux États-Unis, Michael Wilson, met en garde l'administration américaine sur les conséquences d'exiger un document officiel pour tous les gens entrant en territoire américain.

Dans un discours livré lundi devant le Canadian Club de New York, M. Wilson a estimé que cette mesure contraignante pourrait créer un froid commercial et touristique entre les deux pays.

Dès le 1er janvier 2008, les autorités américaines exigeront que toute personne se présentant à la frontière exhibe un document d'identification, tel un passeport. Cette mesure sera appliquée aussi aux Canadiens.

M. Wilson croit plutôt que le Canada et les États-Unis devraient se concerter afin de concevoir une carte d'identité commune permettant le déplacement d'un pays à l'autre.