•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découverte d'un «Stonehenge» sud-américain

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des archéologues mettent au jour un observatoire astronomique remontant à quelque 2000 ans à la frontière séparant le Brésil de la Guyane française.

Un observatoire astronomique vieux d'environ 2000 ans a été mis au jour dans l'État d'Amapa, au nord du Brésil.

Comparant cette découverte à celle de Stonehenge en Angleterre, les archéologues estiment que seule une société complexe a pu être capable de construire une telle structure.

Le monument est constitué de 127 blocs de granit d'une hauteur de trois mètres. Les pièces sont disposées en cercles réguliers dans un champ ouvert.

L'archéologue Mariana Petry Cabral, de l'Institut de recherche scientifique et technologique d'Amapa, affirme que le site ressemble à un temple qui aurait pu servir à l'observation de la voûte céleste. En effet, les blocs sont positionnés de manière à marquer entre autres le solstice d'hiver.

Le moment de sa construction reste inconnu. L'analyse des fragments de céramiques trouvés à proximité du site laisse penser que sa construction remonte à une époque datant de 500 à 2000 ans.

Les similarités avec la structure de Stonehenge, à Salisbury en Angleterre, a frappé les chercheurs.

Ce monument est aussi constitué d'un alignement circulaire de pierres mégalithiques gigantesques, dont le sens mystifie toujours les chercheurs.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.