•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Petro-Canada suspend sa production

Radio-Canada

Un problème mécanique force l'entreprise à interrompre, au moins jusqu'à l'automne, sa production dans son gisement pétrolifère au large de Terre-Neuve-et-Labrador.

Petro-Canada a dû arrêter sa production au gisement pétrolifère de Terra Nova, situé en mer au large de Terre-Neuve, en raison d'un problème mécanique. Selon l'entreprise, le problème a été causé par un bris dans une boîte d'engrenages reliée à la génératrice d'électricité principale.

Petro-Canada précise que les réparations vont probablement forcer l'arrêt de la production à Terra Nova jusqu'à l'automne.

Une seconde génératrice avait déjà été mise hors service en février afin que l'entreprise puisse procéder à sa révision.

L'arrêt imprévu de la production force Petro-Canada à revoir ses prévisions pour le deuxième trimestre. L'entreprise prévoit maintenant que la production de Terra Nova au deuxième trimestre sera de quelque 21 000 barils par jour, dont 7100 barils revenant à Petro-Canada, au lieu de 83 000 barils par jour ou 28 000 à Petro-Canada, comme il était prévu en mars.

Les revenus pourraient donc passer de 697 millions de dollars américains à 176 millions, en tenant compte d'un baril de pétrole à environs 70 $US, pour 120 jours d'activités.

Petro-Canada précise que le navire Terra Nova poursuit ses activités, à l'exception de la production, en utilisant l'électricité produite par deux génératrices de secours.