•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guy Laliberté prêche par l'exemple

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le fondateur du Cirque du Soleil met sur pied une fondation mondiale pour l'eau et y verse l'équivalent de 1 % de la valeur de son entreprise, rapporte Le Devoir.

Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, ajoute à ses activités un volet consacré à la protection de l'environnement et l'amélioration des conditions de vie dans le tiers-monde.

Le quotidien Le Devoir rapporte lundi que Guy Laliberté, le seul et unique milliardaire de la culture au Canada, a créé une fondation mondiale pour l'eau, dans laquelle plusieurs millions de dollars ont été versés.

Projet pilote au Nicaragua

Selon le journal, le Cirque du Soleil voulait révéler l'existence de cette fondation, créée il y a deux ans, et lancer ses activités à l'échelle mondiale en 2007. Toujours selon cette source, la Fondation Guy Laliberté (FGL) finance depuis quelques mois, au Nicaragua, un premier projet-pilote de protection et de distribution d'eau potable, mais aussi d'irrigation des plantations.

Le nouvel organisme philanthropique veut encourager les compagnies et les employés des pays riches à verser 1 % de leurs revenus à des causes humanitaires.

Guy Laliberté aurait été ébranlé à la lecture d'un article, il y a plusieurs années, qui indiquait que la pauvreté extrême pourrait être éradiquée en moins de dix ans si les compagnies versaient chacune une partie de leurs gains à des fins philanthropiques.

Prêcher par l'exemple

Le fondateur du Cirque du Soleil a décidé de donner l'exemple en versant à sa fondation l'équivalent de 1 % de la valeur de son entreprise, selon une personne mêlée de près au dossier.

Guy Laliberté aurait aussi commencé à verser à la FGL la même proportion de ses revenus annuels, qui dépassent largement les 200 millions de dollars avant impôt.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.