Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'islam des banlieues

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De plus en plus de jeunes musulmans français sont séduits par l'islam radical et par l'appel au Djihad. Ils adhérent parfois à des courants intégristes et fondamentalistes, comme le salafisme ou le mouvement Tabligh.

Selon des experts, cette « réislamisation » répondrait autant à un besoin identitaire qu'à une tendance des jeunes à l'extrémisme. Ce besoin était assouvi, il y a quelques années, par un militantisme d'extrême gauche, mais la politique ne parvient plus à le canaliser. Les jeunes musulmans se tournent maintenant vers des mouvements qui prônent la rupture avec le monde occidental. L'argument religieux servirait, en fait, de justification à la radicalisation.

Cet extrémisme n'est donc pas tant le produit d'une maturation religieuse, qu'une tendance qui séduit des jeunes en mal de repères culturels et spirituels.

Frank Desoer a rencontré de jeunes musulmans de Grigny, en banlieue parisienne, ainsi que d'autres qui ont momentanément adhéré à l'islam radical, mais le regardent aujourd'hui avec recul.

Reportage diffusé à l'émission Sans frontières le vendredi 19 mai.



Hyperliens:

La France face à ses musulmans: Émeutes, jihadisme et dépolitisation (Nouvelle fenêtre)
Sur le site du International Crisis Group

L'Islam en France (Nouvelle fenêtre)
Dossier de l'hebdomadaire français L'Express

 (Nouvelle fenêtre)

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.