•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des enfants accueillis au pays pour se refaire une santé

Vingt ans après l'explosion de Tchernobyl, des enfants qui vivent encore avec les effets des radiations sont hébergés à l'étranger le temps de se refaire une santé.

Vingt ans après l'explosion de Tchernobyl, des enfants qui vivent encore avec les effets des radiations sont hébergés à l'étranger le temps de se refaire une santé.

Une enfant qui vit encore avec les effets de ces radiations sera accueillie par une famille de Beaumont, cet été, pour la deuxième fois.

Marina passera huit semaines dans la famille de Luce Desjardins. Elle sera intégrée à cette famille qui compte déjà deux enfants.

Les enfants de Tchernobyl souffrent de problèmes respiratoires et de maux de tête. Ces semaines à l'étranger les aident à se rétablir.

Pour l'organisme Séjour santé enfance Tchernobyl, qui jumelle les enfants à des familles québécoises, trouver des personnes prêtes à accueillir ces jeunes de 8 à 17 ans pendant deux mois est devenu un défi de taille.

La vice-présidente de l'organisme, Monique Corbeil, indique qu'au départ, 35 pays étaient prêts à accueillir ces enfants, mais que ce nombre est maintenant réduit à 14. Héberger un enfant coûte près de 2000 $.

Le réacteur nucléaire de Tchernobyl a explosé le 26 avril 1986. Des centaines de milliers de personnes exposées aux radiations sont mortes depuis, en Biélorussie.