•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal veut reprendre le haut du pavé

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Montréal investit 85 millions dans la réfection de son réseau routier en 2006, dont 20 millions seront affectés à la lutte aux nids-de-poule.

La Ville de Montréal se lance dans un vaste programme de réfection des rues de la ville en injectant 85 millions de dollars pour la seule année 2006. Cette offensive contre la dégradation du réseau routier s'inscrit dans un plan à long terme de l'administration Tremblay pour reprendre le contrôle de la qualité du réseau d'ici 2009.

L'administration du maire Gérald Tremblay se lance dans ce projet en reconnaissant que la situation est critique. « Jamais la ville de Montréal n'aura autant investi dans la réfection de ses rues », a déclaré le responsable des infrastructures et de la voirie au comité exécutif de la Ville, Sammy Forcillo. « [...] Une bonne partie de notre réseau routier a atteint la fin de sa vie utile alors que 60% du réseau a plus de 50 ans. »

La Ville a identifié 78 projets qui seront réalisés dès cette année allant de la réfection complète au simple repavage de la chaussée. Les travaux s'amorceront en mai.

Guerre aux nids de poules

Des 85 millions investis dans la réfection des routes, 20 millions seront affectés à la réparation des nids-de-poule. Il s'agit d'une somme quelque 7 fois supérieures au budget alloué l'année précédente alors que 3 millions de dollars ont été consacrés à la lutte aux nids-de-poule. « Évidemment, il y en aura toujours un certain nombre, mais notre plan de réfection routière va porter ses fruits au fil des ans, précise M. Forcillo. La réparation et la reconstruction de nos rues vont faire en sorte que les nids-de-poule apparaîtront de moins en moins. »

L'opération, outre de remplir les trous de la chaussée, consistera à rapiécer les surfaces déformées et endommagées du réseau routier. Cette opération inclut les trottoirs aux abords des stations de métro et des arrêts d'autobus.

Une attention sera également accordée aux corridors empruntés par les autobus. Ces surfaces sont particulièrement déformées et seront réparées.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.