•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attaque manquée contre les Canadiens

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un kamikaze se fait exploser à proximité d'un convoi de soldats canadiens et afghans dans la région de Kandahar, sans faire de victime.

En Afghanistan, un kamikaze s'est fait exploser samedi à proximité d'un convoi de militaires canadiens et afghans, à une quarantaine de kilomètres de Kandahar. Aucun militaire n'a été blessé, mais un homme à bord d'une moto a été tué par des soldats afghans.

On ignore si l'homme abattu était un insurgé ou un civil. Selon un général afghan, il s'agirait d'un complice. Mais les talibans, qui ont revendiqué cette attaque, le nient.

C'est la cinquième attaque contre les soldats canadiens en cinq jours dans la région de Kandahar. Mercredi, le soldat Robert Costall, 22 ans, a été tué lors de combats contre les talibans.

Cinq soldats américains blessés

Par ailleurs, cinq soldats américains ont été blessés samedi dans l'explosion d'une bombe au passage de leur convoi dans l'est du pays, près de la frontière avec le Pakistan. Ils ont été transférés à la base américaine située près de l'aéroport militaire de Bagram, au nord de Kaboul.

Enfin, des inconnus ont abattu à son domicile le président d'un conseil provincial élu lors des dernières élections législatives. Sayed Sadeq était un ancien chef de faction.

La recrudescence de violences semble confirmer l'offensive de printemps annoncée par les talibans en vue de renverser le gouvernement de Hamid Karzai.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.