•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Martin Cauchon déclare forfait

Radio-Canada

L'ancien ministre libéral confirme qu'il ne sera pas sur les rangs dans la course à la succession de Paul Martin.

Après Frank McKenna, Brian Tobin, Allan Rock et John Manley, l'ancien ministre Martin Cauchon renonce lui aussi à se lancer dans la course à la direction du Parti libéral du Canada.

L'ancien ministre libéral explique sa décision en invoquant les mêmes raisons qu'en 2004 lorsqu'il avait abandonné la vie politique active, soit le désir de consacrer plus de temps à sa famille.

M. Cauchon, qui pratique le droit à Montréal, était pressenti pour tenter de succéder à Paul Martin. La présence d'un blogue promouvant sa candidature, mais surtout un discours enflammé prononcé fin février à l'Université d'Ottawa, abondaient dans ce sens.

Jusqu'ici, seuls le député libéral John Godfrey et l'avocate et femme d'affaires Martha Hall Findlay ont annoncé leur candidature à la direction du PLC. Le musicien Ashley MacIsaac a aussi fait part de son intérêt.

L'ancien premier ministre ontarien Bob Rae, ainsi que les députés Scott Brison, Michael Ignatieff et Belinda Stronach sont aussi considérés comme candidats potentiels.