•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des entrepreneurs fondent un conseil économique à Chéticamp

Radio-Canada

Les gens d'affaires espèrent ainsi trouver des moyens de relancer l'économie locale de cette région acadienne du Cap-Breton et de freiner l'exode.

Jadis prospère, le village de Chéticamp, en Nouvelle-Écosse, connaît des difficultés ces temps-ci.

Vendeur de pneus et de pièces d'automobiles, Élias Larade connaît son pire hiver depuis dix ans. Il a été obligé de mettre à pied l'un de ses employés et un autre risque de subir le même sort si ça continue.

« La morue, il n'y en a plus. Il reste juste du homard et du crabe. Ce qui va arriver, c'est que Chéticamp va devenir une ville fantôme si on ne se débrouille pas », a indiqué M. Larade.

Pour éviter le pire, Élias Larade et d'autres intervenants, comme l'avocat Réjean Aucoin, ont mis sur pied le Conseil économique de Chéticamp.

« Ç'a ouvert les yeux de plein de gens quand le magasin Robin a fermé. Puis récemment, il y a plein de gens qui sont partis dans l'Ouest », a souligné M. Aucoin.

Le Conseil économique ne remplacera pas d'autres organismes comme la Commission de développement, qui a ses propres projets. Il va plutôt essayer de regrouper les gens d'affaires intéressés à diversifier l'économie.

Élias Larade a précisé que les membres du nouveau regroupement veulent « travailler sur des projets qui bénéficieront à Chéticamp à long terme ».

« Peut-être aller chercher de l'argent ou des projets qui vont pouvoir nous remettre sur la bonne voie et stimuler l'économie », a ajouté M. Aucoin.

Le Réseau de développement économique et d'employabilité de la Nouvelle-Écosse aidera les membres du Conseil économique de Chéticamp à établir une liste de projets et de priorités.

Aucun thème sélectionné