•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le BAPE penche pour le projet de Québec

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le bureau d'audience publique sur l'environnement estime que le tracé de contournement au sud de Montréal défendu par Québec constitue la voie privilégiée parmi les quatre projets présentés.

Le bureau d'audience publique sur l'environnement (BAPE) favorise le projet soutenu par le ministère des Transports du Québec dans le dossier du parachèvement de l'autoroute 30. Le BAPE conclut que ce projet de voie de contournement au sud de Montréal rendra la circulation plus fluide.

Le BAPE a étudié quatre tracés différents pour l'autoroute et il recommande ce tracé qui coupe à travers des terres agricoles plutôt que d'emprunter les routes existantes.

Selon le rapport, ceci constitue l'alternative la plus avantageuse pour le développement agricole et urbain autour de Candiac. Un groupe de citoyens déplore toutefois les conséquences néfastes de ce tracé.

Mais le BAPE estime qu'il est possible d'atténuer les impacts du projet sur le milieu agricole, notamment en préservant un espace de 10 hectares au sud de l'échangeur, qui pourrait être récupéré ultérieurement pour l'agriculture.

Il recommande également des mesures d'atténuation du bruit, de sauvegarde des milieux humides et des boisés ainsi qu'un suivi de la qualité de l'eau dans les zones affectées par le projet et sujettes au développement.

Le projet évalué à 52 millions de dollars devrait être inauguré vers 2009.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.