•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Buzz Hargrove expulsé du parti

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le président du syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile aurait violé la constitution du parti en appuyant les libéraux lors de la dernière campagne électorale fédérale.

La direction ontarienne du NPD estime que le leader syndical Buzz Hargrove a violé la constitution du parti, lors de la dernière campagne électorale fédérale, en appelant les électeurs à appuyer le premier ministre sortant, Paul Martin.

Les néo-démocrates ont ainsi expulsé M. Hargrove d'un parti dans lequel il milite depuis maintenant plus de 40 ans.

Le principal intéressé, qui s'est dit choqué par cette décision, entend par sa part se défendre afin de garder sa carte du parti. « On ne m'a jamais prévenu de ce qui s'en venait, pas plus que cela a fait l'objet de discussions. Je n'ai jamais eu la chance de m'exprimer », a-t-il déclaré.

Buzz Hargrove avait décidé d'appuyer stratégiquement les libéraux de Paul Martin dans une tentative pour empêcher les conservateurs de prendre le pouvoir.

Selon la direction du NPD, le dirigeant des TCA pourrait récupérer sa carte de membre, à condition de rédiger une lettre dans laquelle il s'engagerait à ne plus appuyer de candidats d'une autre formation politique. Le principal intéressé a toutefois rétorqué qu'il n'avait pas l'intention de se plier à cette exigence.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.