•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Théodore est déclaré positif

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un test mené dans le cadre du processus de sélection de l'équipe olympique a révélé la présence de finastéride, un produit masquant. Le Canadien de Montréal met la faute sur un médicament destiné à prévenir la perte des cheveux.

Une nouvelle tuile s'abat sur José Théodore. Le gardien de but du Canadien de Montréal a été déclaré positif à un test antidopage.

Le Canadien de Montréal a tenu une conférence de presse, jeudi soir, avec le Dr David Mulder, médecin en chef de l'équipe. Celui-ci a indiqué que le produit en question, le finastéride, provenait d'un médicament, le Propecia, pris par Théodore pour prévenir la perte des cheveux.

Or, ce produit est interdit par l'Agence mondiale antidopage (AMA)parce qu'il peut servir à masquer la prise de stéroïdes, particulièrement la nandrolone.

« Le Propecia est un produit masquant très faible, explique le docteur Mulder. Il sert uniquement à dissimuler la nandrolone, mais aucun autre stéroïde ni de drogues dures, comme la cocaïne. »

Théodore prend le médicament depuis huit à neuf ans, mais le finastéride est interdit par l'AMA depuis seulement deux ans. Le Dr Mulder s'est dit convaincu que Théodore n'a pas pris le produit pour cacher l'usage d'autres substances dopantes. En outre, il précise que le finastéride n'améliore en rien les performances.

Théodore ne fait pas partie de l'équipe olympique canadienne qui se rendra à Turin au cours du week-end. Mais le test en question a été mené dans le cadre du processus de sélection de l'équipe masculine, le 12 décembre 2005.

Le 14 janvier, les résultats de ces tests ont révélé la présence de finastéride. Si un athlète échoue à un tel test, il est immédiatement prévenu par le Comité canadien pour l'éthique dans le sport (CCES), basé à Ottawa.

José Théodore a fait appel de cette décision, mais aucune date n'a été fixée pour l'audience. Comme le stipulent les règlements du CCES, l'organisme ne peut dévoiler qu'un athlète est fautif tant que la cause n'a pas été entendue.

Toutefois, puisque les rumeurs risquaient d'embarrasser l'équipe canadienne olympique, Théodore et le Canadien ont pris la décision de faire le point immédiatement.

Entre-temps, le gardien de but sera en uniforme contre les Sabres, ce soir, à Buffalo. C'est toutefois Cristobal Huet qui agira comme partant.

D'autres cas

D'autres cas de dopage ont dernièrement été reliés à ce genre de produit, dont celui du spécialiste américain de skeleton Zach Lund, du bobeur monégasque Sébastien Gattuso et du joueur de tennis Mariano Hood, pris pour usage de finastéride.

Le premier a plaidé sa cause jeudi devant le Tribunal d'arbitrage du sport afin de pouvoir participer aux Jeux de Turin, tandis que Gattuso et Hood viennent d'être suspendus pour respectivement six mois et un an.

Récemment, Bryan Berard, des Blue Jackets de Columbus, a été suspendu deux ans sur la scène internationale pour usage de stéroïdes. Il a échoué à un test de l'Agence antidopage américaine en novembre dernier.

Berard, dont le nom figurait sur la liste des candidats pour un poste au sein de l'équipe américaine à Turin, ne pourra représenter son pays pour les deux prochaines années.

Le vétéran défenseur n'a cependant pas reçu de sanction de la LNH, car il s'est fait prendre avant l'instauration du programme antidopage du circuit.

Christiane Ayotte s'interroge

Christiane Ayotte, directrice du laboratoire de contrôle de dopage sportif de l'INRS, s'inquiète quant à l'utilisation du finastéride.

« Depuis seulement janvier 2005, le laboratoire a mis au point les tests pour déceler ce produit masquant, affirme Ayotte. Depuis, nous recevons des échantillons positifs pratiquement toutes les trois semaines. Je ne comprends pas, c'est inquiétant comme situation. »

Tout comme le Dr Mulder, Mme Ayotte confirme que cette substance ne sert qu'à masquer la nandrolone.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.