•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Profits records pour L'Impériale

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2006 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'exploitant des stations-service Esso enregistre des profits nets de 2,6 milliards de dollars en 2005. Le géant Shell déclare, lui aussi, des résultats records pour l'année, mais au quatrième trimestre les résultats ont souffert du passage des ouragans aux États-Unis.

L'Impériale, qui exploite les stations Esso au Canada, enregistre son bénéfice net le plus élevé de son histoire en atteignant 2,6 milliards de dollars en 2005.

La pétrolière annonce d'ailleurs un fractionnement en trois de ses actions ordinaires.

Ces résultats sont attribuables aux prix du pétrole et du gaz naturel, à une production accrue, à la vente d'actifs et à des marges de raffinage élevées.

Au quatrième trimestre, le bénéfice net atteint un sommet à 1,16 milliard de dollars, près du double de celui de 2004. Les revenus trimestriels ont progressé de plus de 21 %. En 2006, L'Impériale compte poursuivre ses investissements notamment pour la mise en valeur de son gisement de Cold Lake, en Alberta.

Shell fait bande à part

Les résultats financiers du géant Royal Dutch Shell au quatrième trimestre enregistrent un recul de 4 % du bénéfice net pour atteindre 4,9 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires du propriétaire de Shell Canada a également diminué d'environ 2,5 % pour se fixer à 106 milliards. Les résultats de Shell sont à la baisse en raison d'un ralentissement de sa production.

Les ouragans Katrina et Rita, en septembre dernier, ont endommagé plusieurs plateformes de forage dans le golfe du Mexique, empêchant ainsi Shell d'exploiter pleinement ses réserves.

Shell est la seule des pétrolières a avoir déclaré des profits nets à la baisse alors que le prix du pétrole brut est en forte hausse.

L'entreprise enregistre malgré tout pour l'ensemble de 2005 des profits nets records à 28,9 milliards de dollars, une progression de 37 %.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.